6 février 2008

Faisons connaître le " Manifeste Noé "

et recueillons des adhésions tous azimuts !

Le comité Noé

Rappel :

En juin 2007, des représentants de très nombreuses organisations associatives et professionnelles, représentant plusieurs millions de personnes, se sont retrouvés à l'initiative de la Fédération Nationale des Chasseurs et de la Fédération de protection animale ProNaturA France (dont nous sommes membres), pour organiser le lancement du Comité Noé. Nous, F.S.T.F., étions représentés à cette réunion initiale et avons adhéré à ce comité. Il s'agit d'une force de lobbying qui rassemble les principales organisations de gestionnaires et d'utilisateurs d'animaux domestiques et sauvages, qui souhaitent promouvoir une conception humaniste et non véganienne des relations entre l'homme, la nature et les animaux, qui est celle de l'immense majorité des Français, face à des mouvements de protection animale à buts végétariens et véganiens.

La stratégie mise en œuvre :

Dans le "Varenne animal et société", nous avons à redouter avant tout, une modification du statut juridique de l'animal qui suivrait les préconisations du rapport Antoine ! C'est l'une des craintes majeures de tous les utilisateurs et gestionnaires d'animaux domestiques et sauvages et, donc, des taurins. A cet égard, notre Comité Noé , est en train d'initier une contre-offensive dont la stratégie est à découvrir ici et à laquelle nous souhaitons que nos clubs et nos lecteurs aficionados participent.

Appel !

Faisons connaître le " manifeste Noé " et recueillons des adhésions

Que nous représentions une association ou à titre personnel, nous trouverons ici, une lettre ouverte destinée d'abord aux élus, mais plus largement à tout le monde. En voici, d'ailleurs, une version imprimable, incluant le logo de la Fédération, à adapter à nos destinataires et à signer nous même, personne morale ou personne physique Elle devra accompagner le manifeste qui se trouve ici dans une version imprimable. Ce manifeste est à diffuser largement autour de nous. Faisons-le connaître, en priorité, aux candidats à l'élection municipale et aux conseils généraux, surtout quand ils représentent une France rurale qui sait encore ce qu'est un animal. Convainquons et faisons adhérer tous les politiques et les candidats qui, en ce moment-ci, grouillent dans nos rues et sur nos marchés. Recueillons, en outre, les signatures d'adhésion de tous ceux qui voudront bien nous les donner. Des feuilles de soutien en forme de pétition sont imprimables ici.

Notre appel s'adresse aux présidents et responsable de nos clubs fédérés mais aussi, nous le répétons, à tous les aficionados, fédérés ou pas. Tous, à notre échelle, même si elle est modeste, diffusons et faisons connaître le plus largement possible ce manifeste. Il va intéresser notre boucher, nos amis chasseurs et pêcheurs, les éleveurs d'animaux de boucherie ou de bétail brave, les maroquiniers et chausseurs, tous les omnivores et autres hippophages ou amateurs de foie gras, sans oublier, bien sûr, les aficionados a los torors...

Faisons-le signer, donc, à toutes les personnes raisonnables et de bonne volonté qui restent encore les plus nombreuses...

Retournons des feuilles de soutien, mêmes incomplètes à Noé, avec copies à la Fédération.

N'oublions pas que les petites ruisseaux font les grandes rivières et que le peuple du taureau est semblable à un large fleuve impétueux qui roule et gronde depuis des temps immémoriaux !