27 juillet 2008

Retour sur les résultats de l'analyse des cornes en 2007

Les résultats de l'analyse des cornes 2007 publiés par l'U.V.T.F. (cliquer ici) nous conduisent aux considérations et réflexions qui suivent :

 

Les 31 lots de 6 toros analysés se répartissaient dans 21 élevages :

13 de ces élevages ont présenté des taureaux "afeités", au minimum sur une corne :

_______________________________________________________________________________Victoriano del Rio :...........7 cornes dont 4 (2+2)lors de la corrida du 9 septembre à Dax Rincon, Ponce, Angel Teruel............................................................... et 3 (1+2) cornes le 11 août 2007 à BéziersEl Juli, Manzanares, Miletto_______________________________________________________________________________Puerto de San Lorenzo : 7 cornes dont 3 (1+2) cornes le 14 août à BéziersPadilla, Lopez Chaves, Ivan Garcia.......................................................................... 2 cornes (même toro) le 31 août à BayonneEnrique Ponce, El Cid, César Jimenez.......................................................................... 2 cornes (même toro) le 8 septembre à DaxEl Juli, Castella_______________________________________________________________________________Adelaida Rodriguez :...... 4 cornes dont 3 cornes (2+1) le 25 juillet à Mont de MarsanEl Fundi, Lopez Chaves, Fernando Cruz......................................................................... 1corne le 12 août à BayonneLopez Chaves, Juan Bautista, Fernando Cruz_______________________________________________________________________________Valdefresno :..................... 3 cornes dont 2 cornes (1+1) le 26 juillet à Mont de MarsanPonce, Castella.......................................................................... 1 corne le 15 août à BéziersEl Fundi, Loré, Savalli ...........................................................................Cornes intègres le 15 août à BayonneConde, Castella, Manzanares_______________________________________________________________________________Antonio Palla : .................. 2 cornes même toro le 8 avril à ArlesAntonio Ferrera, Salvador Corts, Jeremi Banty_______________________________________________________________________________La Campana : ................... 2 cornes même toro le 5 août à BayonneCurrio Diaz, Ivan Garcia, Savalli_______________________________________________________________________________Barcial : .............................. 2 cornes (1+1) 26 mai à Vic FézensacLoré, Rafaelillo, Sanchez Vara_______________________________________________________________________________Bañuelos :......................... 1 corne le 11 août à DaxEl Fundi, José Tomas, Castella...............................................Cornes intègres le 7 septembre à ArlesEl Juli, Juan Bautista, Joselito Adame _______________________________________________________________________________Conde de Mayalde :........ 1 corne le 13 août à DaxRincon, Perera, Bolivar_______________________________________________________________________________Laugier :..............................1 corne le 9 avril à ArlesEl Fundi, Lopez Chaves, Miletto_______________________________________________________________________________Moise Fraile :..................... 1 corne le 24 juillet à Mont de MarsanJuan Bautista, Castella, César Jimenez_______________________________________________________________________________Montalvo : ......................... 1 corne le 14 août à DaxEl Juli, Juan Bautista, Fernando Cruz_______________________________________________________________________________Vellosino :.......................... 1 corne le 23 juillet à Mont de MarsanCurro Diaz, El Juli, Manzanares_______________________________________________________________________________

Au total : 33 cornes afeitées

8 élevages ont fourni des paires de cornes indemnes :

_______________________________________________________________________________Charro de Llen le 28 mai à Vic Fézensac - Padilla, Lopez Chaves, Savalli_______________________________________________________________________________Domingo Hernandez le 6 avril à Arles - Rincon, Juan Bautista, Castella_______________________________________________________________________________El Pilar :- le 7 avril à Arles - El Juli, Matias Tejela, Savalli- le 12 août à Béziers - Rincon, Castella_______________________________________________________________________________Garcigrande le 2 septembre à bayonne - El Juli, Castella, Gallo_______________________________________________________________________________Hoyo de la Gitana le 12 août à Dax - Loré, Sanchez Vara, Lescarret_______________________________________________________________________________Los Bayones :- le 15 août à Dax - Ponce, Curro Diaz, El Cid- le 8 septembre à Arles - Curro Diaz, César Jimenez, Savalli_______________________________________________________________________________Robert Margé : - le 27 mai à Vic Fézensac - Encabo, Fernando Cruz, Ivan Fandiño- le 22 juillet à Mont de Marsan - Encabo, Pepin Liria, Lescarret_______________________________________________________________________________San Roman le 1er septembre 2007 à Bayonne - El Fundi, Lopez Chaves, Javier Castaño _______________________________________________________________________________

Si nous exprimons ces résultats en pourcentage :

62 paires de cornes ont été saisies pour analyse par tirage au sort de 2 toros par corrida, les animaux ayant été déclarés au préalable "arréglés" échappant au tirage au sort. Sur ces 124 cornes, 33 se sont révélées comme "ayant perdu de la substance" ou, pour appeler un chat un chat, "afeitées" !26,6 %, plus d'un quart des cornes expertisées, étaient "afeitées". Ce qui est dans la ligne des résultats enregistrés dans les années précédentes.

Mais que deviendrait ce pourcentage si les vétérinaires experts avaient pu choisir librement les cornes qui leur paraissaient douteuses d'aspect et sans limitation (liberté de saisir six têtes sur six) ? Voir notre commentaire sur l'article 58 1c du Règlement Taurin municipal.

Comme le montre ce schéma de Renaud Maillard, reproduit sur le site Alternative,(a+b) / 2 = 5c ou c = [ (a+b) / 2 ] / 5

D'autre part, le critère d'un examen biométrique objectif, résultant d'une stricte observation scientifique, indique : piton = au moins 1/5 de la longueur moyenne de la corne. Mais le critère espagnol laxiste, seul retenu par convention entre l'UVTF et l'UCTL, impose la formule : piton = au moins 1/7 de la longueur moyenne de la corne, soit une tolérance d'environ 2 cm par rapport au critére scientifique.

C'eci autorise un discret épointage de 2 à 4 cm, quelquefois asymétrique, d'où souvent une seule corne avec un piton de dimension inférieure au 1/7 de la longueur moyenne de la corne. Quels seraient les résultats si le critère scientifique de 1/5 minimum était rigoureusement observé ?

A cause de ces procédures très discutables et peu glorieuses, seul Victoriano del Rio, avec deux taureaux révélés afeités (au moins deux sinon rien !) lors de la corrida du 9 septembre 2007 à Dax, réunit toutes les conditions, pourtant difficiles à réunir, pour être sanctionné. Qu'en sera-t-il ?

Lors des récentes rencontres "Animal et société" (voir les propositions 3 et 4 du rapport de l'intergroupe "Corrida et jeux taurins "), l'afeitado est venu sur le tapis et des contrôles vétérinaires renforcés ont été jugés nécessaires. A cet effet, il est souhaité dans ce rapport que les services vétérinaires départementaux, indépendants de l'UVTF et des villes organisatrises, soient impliqués. Pour notre part, nous préférerions que les réglementations taurines et leurs contrôles soient de la compétence inter-régionale de nos quatre régions, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, PACA. Il est urgent d'asseoir la tauromachie française dans le cadre réglementaire le plus large et le plus neutre possible, de ne plus se satisfaire de contrôleurs à la fois juge et partie.

Nous extrayons les lignes ci-dessous encadrées du rapport de l'intergroupe " Corrida et jeux taurins " :

Si ces vertueuses velléités de strict respect d'une réglementation mieux précisée se concrétisaient, nous sommes loin d'en être sûrs mais nous osons l'espérer, l'UVTF, association loi 1907 aux pouvoirs forcément étriqués et dont il est possible de s'exclure sans dommage apparent (cas de Nîmes), se déchargerait de responsabilités qu'il lui est très difficile d'exercer efficacement !