Pourquoi rejoindre la Fédération des Sociétés Taurines de France :

Notre fête taurine est menacée de l'extérieur par des sectaires qui utilisent tous les moyens, y compris terroristes (lettres piégées, incendies criminels, insultes, provocations extrèmes aux abords ou dans de nos arènes ...), pour intimider, semer le trouble, jusqu'à obtenir l'interdiction des corridas.
Elle est menacée aussi de l'intérieur par des professionnels affairistes qui, à la seule recherche de profits immédiats et importants, édulcorent et ridiculisent la fiesta brava, compromettent son devenir ; illustration de la formule : "après nous, le déluge !"

Comme toujours et plus que jamais, il appartient aux aficionados convaincus de réagir. Ils ont à défendre la corrida de toros et pour cela ils doivent :

  • présenter un front uni à ses ennemis déclarés,
  • obtenir une meilleure définition de son cadre légal en France,
  • sauvegarder et exalter son éthique qui repose sur l'intégrité du taureau de combat, l'amélioration et le respect du règlement taurin,
  • développer les connaissances taurines du public,
  • favoriser l'accès des jeunes à la culture taurine.

Immense tâche qui se confond avec la défense des intérêt moraux et économiques de l'ensemble des aficionados et qui reste la mission constante de notre fédération depuis sa création en 1910.
Cette action continue obtiendra une bien meilleure efficacité si elle gagne encore plus d'ampleur, si elle mobilise toutes les associations taurines responsables et partageant le même idéal taurin.

Que ces associations nous rejoignent, unissons toutes les bonnes volontés, tous ensemble nous obtiendrons beaucoup plus !

 

Comment adhérer à la Fédération :

Une association taurine qui souhaite rejoindre la Fédération des Sociétés Taurines de France, doit adresser une demande d'adhésion à son Président, accompagnée d'une copie de ses statuts.
A titre indicatif, tout club adhérent s'acquitte d'une cotisation annuelle :

65 € en 2017.

Cliquer ici pour obtenir un modèle de lettre imprimable à compléter et à expédier. 
(Utiliser la commande d'impression en haut ou en bas de la page obtenue)