Fiche n° 8 : Matadors blessés en course

Article 71 -7 - Si durant le combat un matador est blessé, ou malade avant d'effectuer la mise à mort, il sera remplacé pour le reste de la « faena » par ses compagnons dans l'ordre rigoureux d'ancienneté. Dans le cas où le fait se produirait après une entrée a matar, le matador le plus ancien le remplacerait sans modification d'ordre des combats.       

Corrida classique à 3 matadors et 6 toros - Un matador est blessé pendant la course :
Soit : 3 espadas, dans l’ordre d’ancienneté : A, B, C  -   6 toros dans l’ordre de sortie : 1, 2, 3, 4, 5, 6  -  Si tout va bien :  A : 1 - 4  /  B : 2 - 5  /  C : 3 - 6

Lequel est blessé
et à quel toro ?

Avant l’entrée a matar
nouvel ordre d'alternance ;

Après l’entrée a matar
remplacé par :

Blessure de A au 1er

B         1
C         3
B         2
C         4
B         5
C         6

B

Blessure de B au 2ème

Option 1
(à privilégier)

Option 2
 

A

C       2
A       4
C       3
A       5
C       6

A      2
C      3
A      4
  C      6  
A      5

Blessure de C au 3ème

A         3
B         5
A         4
B         6

A

 

Blessure de A au 4ème

 

B         4
C         6
B         5

B

Blessure de B au 5ème

A         5
C         6

A

Blessure de C au 6ème

A         6

A

 

 

Décision du CPAC faute de prescription règlementaire précise : Lorsqu’un matador ne pourra continuer la faena de muleta par suite de malaise ou d’accident, le temps commencera à compter pour le matador qui le remplacera comme si la faena commençait à ce moment-là (10+3+2). 

Deux matadors blessés : le maestro restant combat la totalité des toros.

Tous les matados blessés : fin de la corrida.

Mano à Mano :

Un matador blessé : le second combat la totalité de la course.

Deux matadors blessés : le sobresaliente combat les toros restants.

Solo : En cas de blessure du maestro les sobresialentes se partagent les toros à combattre. 

Art 69 -4                                                                              
Au cas où tous les matadors annoncés seraient blessés au cours du combat, le « sobresaliente » dans les cas où le règlement l'impose, devra les remplacer et combattre, puis tuer, tous les animaux restant à toréer. Si le sobresaliente était lui-même empêché de le faire le spectacle serait arrêté et définitivement terminé.

 

Pour mémoire -­ Autres toreros blessés

 

Picador

Article 75 - Lorsque pour un accident quelconque l'un ou les deux picadors de la cuadrilla en piste ne peuvent continuer leur prestation, ils seront remplacés par ceux des autres cuadrillas par ordre d'ancienneté inversé.

 

Banderillero

Article 79 - Lorsqu'on raison de blessures ou accident, les banderilleros d'une cuadrilla ne pourraient achever leurs interventions, ils seront remplacés par les plus jeunes de leurs collègues des autres cuadrillas.

 

N.B. Pour imprimer cette fiche, sélectionner pages 2-3 recto-verso