Gimont journée campera du 1er juillet 2018 par Michel Jean

Rendez-vous à Gimont pour retrouver nos amis de la Montera Gimontoise pour les 12es Rencontres musicales, taurines et gourmandes dont la traditionnelle journée campera. Le temps est chaud et lourd. Après les salutations d'usage, amis, toreros ganadero y todos otros nous commençons par la tienta de 4 vaches de Camino de Santiago.

Marc SERRANO, toréant à la maison, a touché une vache relativement noble qui lui a permis de s'exprimer, de se faire et de nous faire plaisir. La bête faiblissant, nous en restons là avec applaudissements et salut.

Mehdi SAVALLI dispose d'une bête ayant un peu de hargne et c'est avec son investissement qu'il nous a régalés, lui même était heureux.

Cayetano ORTIZ, venu en remplacement de Victor Puerto indisponible, nous a fait plaisir à la troisième vache de la matinée, la plus complète aussi. Le garçon était là pour se remettre en confiance et prendre plaisir et nous en avons pris nous aussi.

El RAFI ne put pas s'exprimer la bête étant trop distraite et peu concernée.

Les 4 maestros ont salué. L'éleveur a donné son appréciation et peut-être la troisième pourrait avoir un bon avenir dans l'élevage.

Après rafraîchissement et repas pris sous les arbres des Capucins. L'après-midi a vu 3 erales, un Astarac le 2 et Camino de Santiago les autres étaient opposés à 3 jeunes garçons pleins de bonne volonté, c'est sûr, mais le chemin des toros étant remplis d'embûches, je leur souhaite « Suerte ».

José Antonio MONESTERIO a de jolis gestes tant à la cape qu'à la muleta mais il faudra tout reprendre pour tuer ; silence après avis.

Clemente JOAMES (de Béziers) est plein de bonne volonté, assez bien à la cape et à la muleta. Il devra continuer, sa volonté est présente.

QUENTIN, de Nîmes, a réussi d'assez jolies choses à la cape et à la muleta. Tout est bien essayé, essai de sitio mais il manquait du liant. A la mort une entière au troisième assaut, un descabello. Une oreille ce qui en fait le triompheur du trophée Alfonso GUARDIOLA.

A la fin du spectacle, la traditionnelle remise de coupes et filets gamins à tous les participants qui ont contribué à la réussite de cette journée s'est effectué sous les applaudissements. Mais, il y a un mais, encore une fois trop peu de monde présent et je me posedes questions pour l'avenir et le devenir de notre passion.

Merci quand même à Jaime RODRIGUES et tous ses amis pour sa persévérance à organiser cette belle journée.