Bien sûr nous sortons bouleversés de cette sinistre première semaine de l’année, mais la vie doit continuer dans le respect renforcé des opinions et de leur libre expression.

Côté fédération la trêve des confiseurs est déjà loin et je suis en mesure de vous informer que plusieurs actions sont entreprises pour apporter de nouveaux services à nos clubs affiliés et à la défense de la corrida authentique et de la corrida éthique.

Notre équipe communication s’est attelée à la modernisation du site internet laquelle va s’étaler sur plusieurs mois, soyez patients. Ainsi, toute personne intéresséepeut désormais s’abonner aux informations qui paraissent sur le site afin de les recevoir directement au fil de leur publication. Inscrivez- vous et diffusez cette possibilité dans votre entourage.

Par ailleurs le Corps des Présidents et Assesseurs de Corrida chargé de former et de faciliter les échanges d’expériences entre ceux qui sont chargés de l’application du règlement taurin s’est structuré. Le comité de pilotage que dirige André Roques propose pour 2015 l’organisation de deux rencontres visant à parfaire les connaissances des Présidents confirmés et à initier les nouveaux postulants. Elles sont décentralisées de manière à en faciliter l’accès. Ce dispositif sera complété par la tenue à l’automne du 3ème Symposium National.

Les sessions régionales, qui doivent se tenir avant l’ouverture de la temporada, sont d’ores et déjà programmées, elles auront lieu :

-      Le samedi 14 mars 2015 à Béziers pour le Sud-Est,

-      Le samedi 21 mars 2015 à Vic Fezensac pour le Sud-Ouest.

Il a été décidé que pourraient y être accueillis les membres du Corps des Présidents et Assesseurs ainsi que de nouveaux postulants présentés par leurs clubs taurins.

Et puis, et puis… les affiches des premières rencontres taurines apparaissent en réponse à l’attente des aficionados.

Parmi elles, une annonce mérite d’être distinguée : Boujan sur Libron programme en juin prochain une féria de 3 novilladas avec du bétail de respect, Partido de Resina (ex Pablo Romero) et Cebada Gago en novilladas piquées, Margé en non piquée.

Cette consolidation de la tradition taurine dans la cité de Fernand Castelbon de Beauxhostes, bâtisseur des arènes de Béziers,vient opportunément compléter une offre insuffisante dans le Sud-Est alors que cette activité est stratégique et que paradoxalement l’aficion et les écoles taurines y sont particulièrement actives.

Suerte a todos

Dominique Valmary