Novillos de Maria Cascon Martin (Salamanca) origine Atanasio par Lisardo Sanchez, deuxième fer de José Luis Fraile.

Bien présentés d'enveloppe mais commodes de tête les 1, 2 et 4, mieux armés les 3, 5, et 6. Tous faibles sauf les 5 et 6 plus solides.

 

Le 1 pour Mario PALACIOS. Réceptions par véroniques approximatives et mise en suerte pour deux piques légères en poussant un peu. Banderilles moyennes. Faena débutée par deux doblones puis troi derechazos, pecho. quatre naturelles conclues par un pecho. Adornos. Une entière. Silence

 

Le 2 pour Léo VALADEZ. Réception par véroniques et media. Mise en suerte pour une pique et un picotazo. Banderilles moyennes. Faena contrariée du fait d'un toro faible. Accumulation de passes sur les deux cornes sans trop insister d'où émergent trois derechazos, pecho puis trois autres et pecho. Estocade. Silence.

Le 3 pour Adrien SALENC. Novillo bien présenté et bien armé (sans excès). Réception moyenne.Mise en suerte pour deux piques en poussant un peu mais traseras. Banderilles moyennes. Faena bien débutée en doublant bien l'animal. Puis sur les deux cornes quelques passes de bonne facture.Estocade de côté, vuelta.

Le 4 pour Mario PALACIOS. Reçu par une larga afarola puis tpois véroniques (toro sur les genoux). deux piques moyennes et légères. Banderilles rapides. Faena plus engagée, sur la droite, derechazos et pecho. Naturelles aidées ; le garçon est grand mais il allonge le bras et le toro est plus loin. un pinchazo et trois quarts de lame. Silence.

Le 5 pour Leo VALADEZ. Bien présenté, poids et cornes. Reçu par véroniques de bonne facture et demie. Mise en suerte correcte, le toro s'engageant sur le cheval, avec force pour une pique poussée, passant sous le cheval et provoquant un batacazo énorme. Applaudissements. 2° pique poussée mais plus légère. Banderilles normales. Faena bien débutée puis devenant plus compliquée le toro s'étant raccourci et ses charges devenues moins franches. Conclusion par pinchazos et estocade trasera, atravesada vilaine.

Le 6 pour Adrien SALENC. Bien présenté et armé lui aussi. Reçu par une larga afarola, quatre véroniques et demie moyennes. Mise en suerte par chicuelinas marchées de très bon goût. Deux piques traseras (habituelles). Trois bonnes paires de banderilles. Faena débutée à genoux par trois doblones et deux derechazos puis debout derechazos et pechos se suivent 3+3+4. Á gauche trois adornos+ desplante. Une entière. une oreille méritée. Ouf !!!

Novillada donnée devant un tiers d'arène et sans pluie. Le prix du meilleur picador reste desierto toutes les piques ayant été mal placées. Bravo !

Bilan assez terne ; dommage pour les jeunes organisateurs qui vous donnent rendez-vous à Aire sur l'Adour le 17 juin avec des Balthazar Iban pour Ivan Fandiño, Thomas Dufau et Juan Del Alamo.

 

 

 

Michel Jean

  1.  

  2.  
  1.