1 contribution / 0 nouveau(x)
Une Novillada de Feu.

Attends me dit Joseph, je vais te conter l'histoire. C'était il y a dix ans, le 24 Juin exactement, jour de de la St Jean.

On était au 175 ème jour de l'année, Le dicton du jour était " A la Saint Jean tous les feux sont grands" Nous voici à la fin de l'année scolaire, les petits d'ici, ils sont gentils, et ils sont assez obéissants en plus...alors tu penses quand tu connais la rengaine, les "cahiers au feu ..." voilà que ces drôles allument un feu "à combustion lente" ont dit les pompiers, les feuilles d'aujourd'hui, je sais pas en quoi elles sont faites, mais ça brûle lentement, bref ils mettent le feu, quand voilà que le voisin les voit....oh pauvre ami, ils se sauvent en courant, après avoir éteint le feu à la va que je te pousse.

Nous on le sait bien qu'ici, dans nos Landes de Gascogne, le feu c'est l'ennemi numéro un, donc ils croient avoir éteint mais voilà quelques braises suffisent, et la vieille arène de St Perdon en bois de pain s'enflamme....malheur...les voici condamnés à un travail d'intérêt général, la bêtise se transforme en peine, et la peine en regrets et remords....

Du coup ce petit village se retrouve dans l'actualité locale. Mais qui se souvient des arènes ovales du village dont le Saint n'existe sous sa forme nominale nulle part...en effet,St Perdon, n'existe pas, enfin pas sous ce nom, on le rapproche de St Pardoux, St Perdos Que l'on retrouve de ci de là en Occitanie, j'en connais un près de Brive La gaillarde ville chère à mon coeur.

Donc, exit les petites arènes édifiées en 1953 et qui étaient les seules arènes ovales des Landes.

Mais voilà, la tauromachie a la vie dure dans le coin, alors orivés de leur édifice fétiche les organisateurs de St Perdon vont voir leur grande soeur Montoise et proposent d'organiser leur novillada au Plumaçon. Tope là, et ça fait dix ans que ça marche...les novilladas sont plus qu'intéressantes et l'effort est réalisé tant dans le bétail que dans les cartels....tiens voici une piste pour le Moun et ses réflexions sur ce qui ne va plus dans leur féria...

La Muleta a monté une course trés intéressante ce Dimanche, avec le matin, une novillada Piquée de Baltasar Iban, et l'après midi la concours avec excusez du peu: Barcial, Aldanueva, Flor de Jara, Aurelio Hernando, Astarac (branche Pedraja), et Pincha

Novilleros le matin, Hector Guttierez et le trés soutenu Yon Lamothe....l'après-midi Juan Carlos Carballo apodéré par Fernando Cruz,trés intéressant Novillero, plein d'entrega et qui a connu déjà la grosse blessure à Madrid, Diego San Roman dont la réputation de guerrier monte et la tauromachie sur la corne peut déranger, mais dont le courage est absolu, et enfin l'élégant Victor Hernandez, torero de main basse et de temple à voir dans ces conditions...

Suerte à la Muleta de St Perdon pour cette journée

CHF